Arbres-Veines

« … dans une contemplation presque inconsciente, peu à peu s’éveilla son attention pour un sentiment jamais connu : c’était comme si, de l’intérieur de l’arbre, des vibrations presque imperceptibles avaient passé en lui. »
Rainer Maria Rilke

"Les dessins sur feuilles de cuivre battues de Léa Cornetti dénotent d’une nécessité presque obsessionnelle de fouiller, telle une archéologue, la matière humaine. Les lignes tracées sur la surface du métal dessinent des systèmes nerveux semblables à des arborescences végétales. Les portraits racinaires confondent, à feuille de peau, l’homme et la nature en les ramenant sur un pied d’égalité." Benjamin Carteret, auteur, responsable éditorial