À la feuille de métal battu

Le kintsugi ou la beauté de la fêlure.
J’ai découvert il y à quelques années cette pratique japonaise qui indique l’art ancestral de réparer une poterie cassée, avec de l’or. Ainsi réparé, l’objet prend paradoxalement toute sa valeur d’avoir été brisé. 
Dessiner et choisir des endroits du corps, blessés, dont je pourrais sublimer les cicatrices.